Anatomie normale et Arthrose

HANCHE

Une articulation est composée de plusieurs éléments :Hanche

  • La capsule qui entoure l’articulation et délimite la cavité articulaire,
  • Le cartilage,
  • La membrane synoviale qui tapisse l’intérieur de la capsule et produit le liquide synovial, qui lubrifie l’articulation et nourrit le cartilage les extrémités osseuses,
  • Les ligaments qui stabilisent l’articulation,
  • Les muscles qui s’insèrent, grâce à leurs tendons, sur la capsule et les os.

 

 

La hanche ou articulation coxo-fémorale est une articulation (énarthrose) qui permet de joindre la cuisse au bassin. Elle met en jeu deux os : l’os iliaque et le fémur.

Hanche

Anatomie de l’articulation coxo-fémorale :

  • La tête du fémur constituée par une sphère de 45 mm de diamètre.
  • La cavité cotyloïde (également appelée acetabulum, voire cotyle) située à la face latérale de l’os iliaque. Elle prend la forme d’une sphère formant un croissant ouvert en bas.
  • Le bourrelet cotyloïdien (ou bourrelet acétabulaire ou labrum acétabulaire) entourant la cavité cotyloïde est un fibrocartilage.
  • La capsule articulaire est un manchon fibreux tendu entre le bourrelet cotyloïdien et le col fémoral et entourant toute l’articulation.

Fonction de la hanche:

Le rôle principal de la hanche est d’assurer la stabilité du bassin sur les membres inférieurs et d’assurer la station érigée qui caractérise l’homme. Mais cette articulation est aussi extrêmement mobile puisque le système articulaire permet trois degrés de liberté : flexion-extension, abduction-adduction, rotation interne-externe.

 

ARTHROSE DE HANCHE OU COXARTHROSE

 

La coxarthrose, est une usure puis une destruction du cartilage de l’articulation de la hanche. C’est une maladie chronique souvent gênante au quotidien. Elle survient, le plus souvent, après 60 ans, mais parfois chez des personnes plus jeunes présentant d’autres facteurs de risque (luxation, infection ou traumatisme ancien de la hanche…).

Arthrose

 

Quels sont les facteurs favorisants d’arthrose de hanche?
L’arthrose de la hanche peut être primitive (sans cause anatomique ou traumatique) ou secondaire, c’est-à-dire apparaître suite à une malformation ou une maladie.

Les facteurs de risque de l’arthrose de la hanche primitive

  • le surpoids et l’obésité ;
  • une surcharge sur les articulations (port fréquent de charges lourdes au travail ou lors d’activités sportives) : le surmenage des ligaments et des articulations entraîne des microtraumatismes ;
    l’âge : l’arthrose de la hanche primitive survient en général après 60 ans ;
  • le sexe et le statut hormonal : les femmes, surtout après la ménopause, sont plus touchées que les hommes ;
  • les antécédents familiaux d’arthrose pourraient être un facteur de risque (des facteurs génétiques ont formellement été établis pour les arthroses de la main et du genou)

Les facteurs de risque de l’arthrose de la hanche secondaire

  • les anomalies anatomiques : l’articulation travaille dans de mauvaises conditions :
    une luxation de la hanche (congénitale ou acquise),
  • l’inégalité de longueur des membres inférieurs ;
  • les atteintes osseuses (antécédent de fracture de la hanche ou destruction de l’os situé sous le cartilage) ;
  • les lésions ligamentaires de l’articulation de la hanche ;
  • les maladies métaboliques, inflammatoires ou infectieuses, touchant directement le cartilage ou les autres tissus de l’articulation.

Quels sont les symptômes?

La douleur est le symptôme majeur. Elle se localise le plus souvent au plis de l’aine avec une irradiation devant la cuisse. Elle peut aussi se situer en pleine fesse avec une irradiation derrière la cuisse. Elle est en général d’apparition progressive à la marche, à la montée et à la descente des escaliers avec une boiterie.

Liens utiles: